Sylvie REY, gérante A.V.S.

Aurélie VAUDRAY, collaboratrice (ALPES TÉLÉSECRÉTARIAT)

La société A.V.S. a été créée en 1994. Nous sommes dans le département de l'Isère. Nombreux de nos clients nous sont encore fidèles à ce jour. Au fil des années cette profession a évolué avec l'arrivée de logiciels spécifiques pour la prise des rendez-vous et nous avons donc mis en place les agendas partagés en ligne pour satisfaire aux besoins de nos clients. Nous avons étendu notre collaboration à d'autres départements. Pour les professionnels de la santé, nous avons choisi de travailler avec QuickMed, un logiciel qui a été validé par l'Ordre des Médecins. Mais nous avons aussi respecté le souhait de certains de nos clients de continuer à travailler ensemble en utilisant un fax, une adresse mail, etc ... et cela fonctionne également très bien ! Nous avons fait le choix de "chouchouter" nos clients donc les patients en privilégiant le contact HUMAIN ainsi, nous personnalisons notre accueil téléphonique, les patients ont toujours Sylvie ou Aurélie au bout du fil et sont ainsi rassurés. Les artisans, petites entreprises qui utilisent également nos services de permanence téléphonique pour la prise de leurs rendez-vous ou de leurs messages ont aussi le moyen d'utiliser l'agenda partagé QuickPro. En matière de télésecrétariat, les dictées de nos clients nous sont adressées en règle générale par mail. Ce sont souvent des avocats qui utilisent régulièrement un dictaphone. Certains préfèrent passer directement dans nos locaux pour nous déposer tous documents à frapper, ce qui est très convivial ! Nous ne souhaitons pas être comparées à de "petits robots" dont le but est de prendre au maximum des appels entrants afin de n'avoir en fin de mois que l'objectif d'une facturation ! même si la personne au bout du fil patiente de très longues minutes ...  l'appel est pris en compte, sa facturation aussi. Ces nouvelles méthodes ne valorisent pas notre profession ! Nous privilégions la qualité à la quantité ! On peut évoluer avec les nouvelles technologies mais les personnes âgées, par exemple, ne sont pas "formatées" en ce sens ...